Le Togo a passé l’année 2012 dans une stabilité exemplaire. Après plusieurs années de crise, le pays mobilise ses ressources et potentialités pour retrouver son équilibre de développement durable sur tous les plans.
Au plan politique, le bilan présente une volonté affichée en faveur des droits, des libertés publiques et politiques.
La gouvernance a amélioré ses échanges avec toutes les composantes de la société en vue de favoriser la participation de tous les acteurs à la vie publique et au développement du pays. La décentralisation reste une véritable attente encore non satisfaite et les élections prévues dans ce cadre n’ont pas été tenues.
Au plan économique, malgré l’effet de la crise mondiale, le taux de croissance du PIB est estimé à plus de 4 % grâce à une bonne campagne de production agricole, aux exportations et divers autres services.
Au plan social, le taux de chômage est important et touche particulièrement les jeunes.